La chasse à l’art iranien

Depuis plusieurs années, l’art iranien est dans la ligne de mire des collectionneurs. Tehran Auction a ainsi vu ses ventes aux enchères sextupler en quatre ans, avec un chiffre d’affaire de 7.2 millions de dollars en 2015. La cote des artistes iraniens a également augmenté suite aux ventes aux enchères organisées par Christie’s à Dubaï. Parmi les prix records, on compte notamment une sculpture de Parviz Tanavoli adjugée à 2.8 millions de dollars en 2008. La même année une toile de Charles Hossein Zenderoudi a été adjugée à 1.4 millions de dollars.

Lire l’article

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :